Inauguration nocturne du Canoë

Des aventuriers ne sachant pas quoi faire de leur nuit du 12 décembre, décidèrent d’inaugurer leur canoë, dont la construction leur avait valu quelques week-ends sacrifiés.

Bois, découpe, pliage, collage, vissage, fibrage, résinage, et voilà la bête prête à se jeter à l’eau.

Quelques torches à l’ancienne pour l’éclairage, et voilà le canoë à l’eau, emportant avec lui deux courageux navigateurs. Peur des attaques de cygnes ? aucun souci, les deux pagaies réalisées par notre ébéniste, s’affranchiront de n’importe quel volatile d’un coup de 12kg de chêne massif.

Inauguration nocturne du canöe aux Etangs de Cergy

Aucun souci de flottaison, nous avons même découvert que ce navire biplace peut supporter quatre personnes ! Quatre personnes très zen cependant, car la moindre vibration contribue à inonder l’habitacle.

La nuit aux étangs de Cergy, il est rare d’être dérangé. Le gardien, d’abord venu nous indiquer que nous nous trouvions sur une zone interdite, nous annonce finalement un gentil « Je vous laisse encore une heure et puis je ferme. »

Nous nous essayons tous sur l’embarcation, donc le fond plat assure une stabilité précaire mais combien fun ! Enfin, le moment tant attendu : le test d’esquimotage ! Au préalable, on customize un peu le canoë qui ne dispose pas de jupe. Quelques sacs plastique remplis d’air, et un saucissonage au cellophane empêchera l’eau de pénétrer trop rapidement lors de la submersion.

Le kayakiste de la bande se change pour affronter l’eau fraiche de Décembre : short de bain et maillot lycra manche courte, la tenue des vrais bonhommes ! Il embarque, s’éloigne juste ce qu’il faut du ponton et commence à osciller dangereusement. 1, 2, 3 et c’est parti; le canot se retourne pour de bon. Un coup de pagaie bien placé de notre rameur-plongeur le redresse aussitôt, et le revoilà dans le bon sens.

Test réussi, le canoë est prêt à affronter l’eau vive des rapides !

Publicités