Création d’une Géocache : Aventure / Extreme #1

Les géocaches c’est quoi ?

Ce sont des boîtes cachés un peu partout dans le monde, que l’on recherche grâce à leurs coordonnées GPS, publiées sur le site http://www.geocaching.com . En résumé : c’est une chasse au trésor géolocalisée.

Une fois qu’on les trouve, on y marque son passage sur le « Logbook » et on prend un objet dans la boîte, en faisant un échange d’une valeur équivalente ou supérieure, pour enrichir le butin (par exemple, un playmobil contre un ticket de métro). On remet ensuite la geocache en place et on repart en chercher une autre !

Contenu initial de la géocache Aventure / Extreme #1

L’intérêt ? Visiter des lieux sympas, se creuser la tête lorsqu’il faut résoudre des énigmes pour obtenir les coordonnées, ou encore se dépenser pour vaincre une difficulté de terrain (marche d’approche, escalade…).

Après plusieurs aventures en tant que chercheurs, nous décidons de créer notre propre géocache, pour ensuite publier ses coordonnées sur le site officiel (english only, sorry).

Objectif : créer une des rares géocaches avec une difficulté de terrain cotée 5/5

1ère étape : Trouver l’emplacement

Il faut un endroit tranquille, où la geocache ne risquera pas d’être découverte par hasard. Pour nous assurer les 5 étoiles de difficultés, il faut au choix : une marche d’approche longue ou difficile, des compétences spécifiques ou le besoin d’un matériel particulier.

Bingo ! on posera la géocache sur une île !

Point de vue lors de la geocache en nocturne

2ème étape : Préparer la boite

Une grosse boîte étanche pour pouvoir y placer plein de choses. Une feuille expliquant le principe du jeu, en cas de trouvaille inopinée. Un logbook. Un stylo. Des trésors (à la con). Tout est prêt.

3ème étape : Aller planquer la géocache

Les membres de l’expédition sont recrutés sans difficulté : impossible de refuser une ballade nocturne en canoë.

Premier souci technique : apporter l’embarcation face à l’ile : un portage d’une demi-heure s’impose, nous n’avons pas choisi le chemin le plus court.

Ensuite, notre gondolier enchaîne les aller-retours pour nous déposer un par un sur l’île.

Notre gondole

Rapide recherche pour la cache : un creux dans le sol et quelques pierres plates dissimuleront à merveille le couvercle bleu de notre boîte.

Petite photo souvenir, et on quitte les lieux.

Quatrième étape : Publier les coordonnées

On se connecte au site (www.geocaching.com), on crée l’annonce, on ajoute les coordonnées GPS, on attend la validation d’un modérateur, et la géocache est prête ! Plus qu’à attendre les commentaires des géocacheurs…

Etape bonus : partager les aventures des autres géocacheurs

En vrac, les retours depuis un an d’exploitation :

  • Le FTF (first to find) qui a bravé l’eau glaciale en décembre, et a posté une photo de ses palmes à coté de la cache
  • Des photos d’une équipe qui ouvre le champagne pour célébrer sa victoire
  • Des remerciements chaleureux
  • La complainte d’un géocacheur mal équipé, qui a souffert physiquement et n’a pas trouvé la cache, mais promis, il reviendra !
  • L’anecdote d’une équipe de géocacheuses, qui s’est retrouvée bloquée sur l’île après que des « gardes-côtes » leur ai piqué leur bateau
  • Et bientôt, votre commentaire ?
Publicités